AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Juste un verre... [Austin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette F. Knight
Call me a Bitch || Perfume for Men.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 26
. Citation : There's nothing here, but what here is mine.
. Humeur : Erm... Tired, a bit bored... Happy [?]
. Année d'étude : 'Carrie', ma femme. =) Et p'is, d'autres.
Date d'inscription : 10/04/2007

Infos du personnage
Moyenne scolaire:
0/0  (0/0)
Popularité:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Juste un verre... [Austin]   Mar 10 Avr - 21:32

Il était à peu près quatre heures de l'après-midi, lorsqu'après avoir passée sa journée entière à gratter les six cordes de sa guitare à la recherche d'une quelconque idée assez intéressante pour qu'elle soit ensuite étalée sur un bout de papier, Juliette en avait marre. Oui, aujourd'hui était bien l'un de ces rares jours ou la jeune fille fit une overdose de musique, de notes, de tablatures, d'accords ou de paroles trop bidons pour qu'elles puissent un jour passer sur des ondes radios dignes de ce nom. Alors elle décida de sortir. Mais certainement pas dans cet état. Une bonne petite douche s'imposait. Comme d'habitude, il ne lui fallut pas plus de temps que cela pour s'habiller : un jean légèrement troué, et puis un débardeur plutôt simple et moulant qui lui siaient parfaitement. Elle décora ses yeux d'une bonne couche de maquillage noir, pour ainsi faire ressortir la couleur noisette de ceux-ci. Elle était prête. Un peu de parfum, vite fait, et puis un coup de peigne, et ce fut bon. Agrippant son mp3, sans lequel elle ne pouvait vivre, elle descendit en bas de l'immeuble, avant d'arpenter les rues de la ville ensoleillée, pour se rendre à son bar préféré...

Fourant ses écouteurs dans ses oreilles, elle passa une main dans ses cheveux, coinçant ainsi derrières ses deux dernières, quelques mèches rebelles et quasiment indomptable. Elle se mit alors à marcher, au rythme de sa musique. Comme à chaque fois, elle faisait mouvoir ses lèvres dans le vide, connaissant les paroles de ses groupes favoris sur le bout des doigts. Ou de la langue, cela va de soie. Les mains dans les poches, elle laissait ses longues jambes fines la guider vers l'endroit tant apprécié de la jeune fille. Au fil des jours, ces quelques pas devinrent presque mécanique, automatique, et presque même incontrolables. Ju' poussa la porte du bar, saluant son propriétaire, et le gratifiant d'un sourire plutôt agicheur dont elle seule avait le secret. S'asseyant au comptoir, elle commanda une Desperado. Deux années s'étaient maintenant écouler depuis le jour ou elle avait atteint la majorité, et elle profitait un maximum de cette chance, commandant ainsi toutes les boissons alcoolisées qu'elle avait le luxe de pouvoir se payer. Et j'aime autant vous dire qu'il n'y en avait pas beaucoup. Du moins, pas encore. Car la jeune femme n'avait pas encore de boulot, et avait laissé tomber les études depuis bien longtemps. Non, ce qu'elle voulait, c'était vivre de sa musique, et elle allait finir par y arriver. Puisqu'elle en avait la volonté, il n'y avait aucune raison qu'elle ne devienne un de ces groupes de Rock qu'on entend à la radio.

Elle porta le goulot de sa bouteille à sa bouche, faisant couler à l'intérieur de sa gorge la précieuse boisson au goût si agréable. Ses yeux rivés sur la télé qui se trouvait juste au-dessus de sa tête, elle regardait le tirage d'un de ces jeux dont les vieux raffolaient souvent. Un de ces jeux de hasard que Juliette n'aimait guère pour y avoir perdu des centaines de fois, étant plus jeune, et encore plus naive qu'aujourd'hui. Cherchant dans la poche de son pantalon, elle cherchait son paquet de cigarettes... Qu'elle avait bien entendu oublié à son appartement. Elle aurait dut s'en douter. Heureusement qu'elle avait sa musique sur les oreilles, ou elle aurait sûrement pêté un cable, en plein milieu du bar. Tout en enlevant l'un de ses écouteurs, elle tourna la tête vers un jeune homme, qui devait avoir à peu près son âge. Peu lui importait, de toute manière. Elle voulait juste une clope, et s'il avait envie de parler de lui, de beau temps, de l'arrivée du beau temps, alors ce n'était pas de refus...


Juliette - 'Scuse-moi... T'aurais pas une clope, s'te plait ?

Non seulement elle n'était pas douée dans l'art d'aborder les gens, mais en plus, elle avait la facheuse manie de bouffer la plupart de ces mots. Même son prof de théâtre avait souvent du mal à lui faire articuler, pour qu'on puisse enfin comprendre ce qu'elle veut bien dire. Elle sourit en coin, espèrant donc que le garçon en question allait répondre positivement à sa requette. Et puis, de toute manière elle pourrait toujours aller demander à quelqu'un d'autre dans le bar. Oui mais voilà, ce n'était pas vraiment dans sa nature d'aller taper la causette aux vieux mecs bourrés qui se trouvaient au fond de la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-psycho-nouille.skyblog.com/
Austin J
Invité



MessageSujet: Re: Juste un verre... [Austin]   Mer 11 Avr - 15:12

[ Shocked quel post!!!!Je vais essayer d'en faire autant! ]

La journée ne s'annonçait pas amusante pour Austin, qui depuis bien longtemps s'ennuyait dans sa villa, a trenasser dans le canapé, en caleçon, la télécommande de la télévision dans la main gauche, qui se baladait sur le haut du canapé, tandis que le jeune homme etait a peu pres allongé dans une position assez bizarre.Il n'etait pas vraiment tres tot, et c'etait plutot la fin de l'apres midi, car tout le monde etait sorti.

Levé aux aurores, pour aller surfer une des grandes vagues qu'annonçait le temps, il avait pris le soin de ne reveiller personne, car ses colocataires se levaient tous tard, et il avait enfilé un maillot short, et un t-shirt, puis il etait parti aux alentours de cinq heures du matin, pour surfer un peu.Bien que seul, il aimait vraiment trop le surf pour perdre son temps a dormir, et arriver au moment où il ne pourrait plus "circuler" dans l'eau, tant les touristes affluaient a partir de dix heures.Il fut bien trop vite déçu, voyant que les vagues n'etaient pas aux rendez vous.Sa planche sous son bras, il resta un moment debout à contempler la mer, esperant qu'une vague se dessine, mais malheureusement, la journée etait trop belle pour surfer.Le soleil se leva vers six heures, et le contempla assis dans le sable.Plus tard, il revint chez lui, et se recoucha, ne cherchant meme pas a se changer.

Une fois midi, il se leva, et se dirigea vers la douche, qui pour une fois, n'etait pas occupée.Après une bonne douche chaude comme a son habitude, il sortit et se coiffa pendant minimum trente minutes, eh oui, le jeune homme ne supportait pas l'inperfection de sa coiffure.Habillé, d'un jean délavé et d'un t-shirt blanc, qui lui collait a la peau, car il etait serré, et qu'Austin etait legerement mouillé, il etait habillé simplement, mais avec tellement de classe!Le petit dejeuner mit tres peu de temps a etre englouti, des tartines de nutella, et un verre de jus d'orange avait fait l'affaire.Il ne se sentait vraiment pas de voir beaucoup de monde aujourd'hui, mais il joua quand meme a sa console, playstation 2, puis vers deux heures de l'apres midi, il regarda la télévision, et s'endormit devant.

Vers quatre heures le jeune homme s'eveilla, et se leva.Ses colocataires, ne restaient jamais enfermés, si bien qu'ils etaient déja tous partis.Il etait trop tard pour inviter du monde, alors, il decida d'aller faire un tour à l'Eloys Coffee, où il retrouverait peut etre une de ses connaissances.Marchant, nonchalement depuis quelques minutes, son ipod dans sa poche, ses ecouteurs dans les oreilles, il ne faisait pas vraiment attention aux autres, et il etait plongé dans ses pensées, jusqu'a arriver à cet endroit qu'il aimait bien fréquenter, car l'ambiance y était bonne, il pouvait boire, et s'amuser en toute tranquilité.Il devrait d'ailleurs songer à autre chose, vu que le garçon n'etait pas vraiment tres bon au niveau scolaire, et qu'il en savait pas vraiment ce qu'il voulait faire de sa vie, il avait déja eu un mal fou a apprendre l'anglais, pensez donc au reste!

Du monde, il y en avait toujours, mais sa place fétiche y etait toujours, elle etait au comptoir, au troisieme siege, en partant de la gauche.Il s'y installa dit bonjour au barmaid a sa maniere c'est a dire en lui serrant la main, puis il lui commanda un whisky coca.Il regarda aux alentours, puis regarda d'un coup d'oeil, la télévision où un tirage de rapido etait en train de se derouler, mais il n'acorda pas plus d'attention à ce jeu de hasard debile.Il vit ensuite, une jeune femme entrer, elle avait l'air de connaitre parfaitement les lieux, elle etait belle, une belle plante de la nature, comme dirait d'ailleurs, le père d'Austin.Elle s'installa d'ailleurs à coté de lui.Il but un peu de sa boisson alcoolisée, detachant le regard de la jeune femme.Mais, a sa grande surprise, la jeune femme lui adressa la parole, mais elle machait un peu ses mots, bien sur, il avait compris, mais il savait très bien qu'il ne fumait pas.Il voulait bien faire la conversation, c'est a dire, autre qu'un simple "désolé je ne fume pas!", alors il prit la parole en s'exclamant dans tout le bar:


"Hey tout le monde, qui aurait une clope, pour cette charmante jeune fille?"

Comme il l'avait senti, tout le monde se retourna vers la jeune fille, et le barmaid tendit une cigarette au jeune Austin, qui tendit a son tour, la cigarette a la jeune femme.

"Celle ci c'est bon?"

Un grand sourire aux lèvres, il attendait qu'elle prenne la cigarette qui lui offrait, puis, il se présenta:

"Austin Johnson, et vous, vous etes?"
Revenir en haut Aller en bas
Juliette F. Knight
Call me a Bitch || Perfume for Men.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Age : 26
. Citation : There's nothing here, but what here is mine.
. Humeur : Erm... Tired, a bit bored... Happy [?]
. Année d'étude : 'Carrie', ma femme. =) Et p'is, d'autres.
Date d'inscription : 10/04/2007

Infos du personnage
Moyenne scolaire:
0/0  (0/0)
Popularité:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Juste un verre... [Austin]   Mer 11 Avr - 21:04

Machinalement, son doigt commençât à faire des petits ronds presque parfaits sur le comptoir. C'était un de ses tics, une de ses manies. Elle en avait beaucoup d'autre encore ! Par exemple, il fallait toujours que sa table de chevet soit parfaitement collée au rebord de son lit, que ces CDs soient rangés par ordre de préférence, et que les quelques coussins qu'elle possédait sur son canapé soient automatiquement posés au même endroit que d'habitude. Sinon, ça n'allait plus. Oui, on pouvait presque dire que Juliette était légèrement maniaque, même peut-être plus. Elle a d'ailleurs héritée de sa mère, qui était exactement identique à sa deuxième fille, à part qu'elle le fut en cent fois pire. C'est vous dire !

La voix du garçon se fit entendre dans toute la pièce. Instinctivement, le silence fut établit, et toutes les têtes se tournèrent vers celui qui avait pris la parole. Apparemment, il ne semblait pas avoir peur du contact. Et Ju' aimait ça. Elle avait toujours apprécié de rencontrer des personnes un peu comme elle, à qui ça ne faisait rien de demander quelque chose publiquement, ou de sortir des âneries tellement fort que les gens du trottoirs d'en face puisse vous regarder bizarrement. Elle admirait presque les personnes qui se baladaient seules dans la rue, mais qui chantonnaient tout de même leur air préféré... Juliette regardait tout autour d'elle, histoire de voir si un autre consommateur ici présent possèderait éventuellement une quelconque cigarette. Un peu déçue, elle se retourna vers le comptoir, quand le jeune homme assis à côté d'elle lui tendit la chose tant convoitée. Un magicien, en plus de cela ? Non, elle se doutait que le barmaid avait ça sur lui... Ou un de ses employés. Quoi qu'il en soit, elle était maintenant ravie.

Arborant un joli petit sourire, qui n'avait absolument rien de charmeur, elle regarda le garçon avant de le remercier.


Juliette - C'est parfait, merci beaucoup.

Fouillant une deuxième fois ses fonds de poche, et entre quelques pièces de monnaie, un peu de poussière, et un prospectus visant à inviter le maximum de spectateurs à un concert d'hommage au groupe Pink Floyd (qui était d'ailleurs un de ses favoris), la "charmante" jeune femme trouva son briquet. Elle souffla un bon coup : elle n'aurait pas à ameuter tout le quartier pour que quelqu'un ne lui passe du feu !

A vrai dire, elle ne s'attendait à ce que la conversation ne s'engage entre elle et Austin. Allez savoir pourquoi, d'ailleurs. D'habitude, elle n'aurait pas remit son écouteur dans son oreille, et aurait commencé d'elle même les présentations. Elle aurait sourit, dit son prénom en se passant de son nom de famille, presque aussi grand et difficile à prononcer que le mot le plus long de la langue française. Et puis ils auraient discutés pendant vingt minutes, avant de repartir chacun de leur côté, espérant se revoir prochainement pour continuer cette longue conversation. Sentant que celle qui se préparer allait durer une bonne dizaine de minutes tout de même, elle enleva donc poliment ses écouteurs, avant de les enrouler autour de son appareil électronique si précieux, et si cher à ses yeux, et regarda Austin. Elle sourit en coin, avant d'ouvrir la bouche, à son tour.


Juliette - Juliette Feather Knight. Mais appelle moi simplement Ju'...

Un deuxième sourire. Il lui semblait d'ailleurs que ce fut le millième depuis qu'elle était entrée dans ce bar. D'un geste rapide et très sec, Juliette fit jaillir de son briquet une légère flamme, qu'elle approcha lentement du bout de sa Marlboro si gracieusement offerte. Elle prit une première bouffée, avant de recracher la fumée indésirée par ses narines. Tournant la tête une nouvelle fois vers Austin, elle prit son temps avant de reprendre la parole, savourant la sensation que le petit "bâtonnet" qu'elle tenait fermement entre ses deux doigts lui procurait, une fois de plus. Elle rêvait, ou il venait simplement de la vouvoyer ? (Oui, car la jeune femme était quelque peu lente à la détente, en plus de cela...) Pourtant, elle n'avait pas l'air si vieille que ça, même après avoir passée dix-neuf petites années sur cette planète. Ou bien les drogues l'avaient sérieusement amochée, autrefois. C'était une possibilité.

Juliette - Et tu peux me tutoyer... Je n'ai pas l'air si vieille que ça, si ?

Elle arborait toujours son petit sourire en coin, qui illuminait presque tout le reste de son visage. Elle prit une autre gorgée de sa boisson, avant de continuer à fumer tranquillement, heureuse de ne pas avoir à rester seule dans son coin, avant de payer sa bouteille, et de rentrer chez elle, pour retrouver sa chère guitare, et ses morceaux réellement barbants. Mais il ne fallait pas qu'elle se concentre là-dessus. Et déjà, elle voyait qu'Austin lui répondait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-psycho-nouille.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un verre... [Austin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un verre... [Austin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» modele de peinture sur verre et sur porcelaine
» Tubes de couleurs en boro, pour le soufflage du verre
» Poésie en verre
» Verre dichroic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cherry Town *
 :: [ The Town ] :: Eloy's Coffee
-
Sauter vers: